Personne privée

J’ai
un enfant handicapé


Les parents d’enfants ayant un handicap font face à de nombreuses questions. Selon la situation, l’AI peut apporter son soutien par différentes prestations, de la naissance à la majorité.


L’AI vient en aide aux mineurs et aux jeunes jusqu'à l'âge de 20 ans par le biais de mesures médicales et professionnelles, au moyen d'une allocation pour impotent ainsi que par l'attribution de moyens auxiliaires :

  • Avant l'âge de 20 ans révolus, les Offices AI prennent en charge les frais d'interventions médicales pour le traitement de certaines infirmités congénitales. Il s’agit en l’occurrence des infirmités congénitales reconnues par l’AI.
  • Dans le cas des enfants et adolescents de moins de 20 ans sans infirmité congénitale, l’AI prend en charge, sous certaines conditions, les interventions chirurgicales ainsi que les physiothérapies et psychothérapies qui contribuent à augmenter de manière significative la capacité de gain.
  • L'AI soutient les jeunes handicapés dans leur entrée dans la vie professionnelle. Ils ont droit à une orientation professionnelle. Lorsqu'il s'agit d'une formation professionnelle initiale, l'AI assume les frais supplémentaires liés à un handicap.
  • Un droit à une allocation pour impotent existe, sous certaines conditions, à compter de la naissance. Si comparé à des enfants du même âge sans restriction due à l'état de santé, votre enfant mineur nécessite un surcroît d'aide d'au moins quatre heures en moyenne pendant la journée, vous pouvez en outre solliciter un supplément pour soins intenses auprès de l’AI.
  • Les assurés mineurs ont droit aux moyens auxiliaires dont ils ont besoin dans leur formation ou qui les aident à être le plus autonomes possible au quotidien.
  • Les enfants et les jeunes ayant besoin de soins à domicile ou les enfants et les jeunes handicapés physiques qui suivent une formation régulière ou exercent une activité lucrative peuvent, sous certaines conditions, avoir droit à une contribution d’assistance.
L'auteur Guy Cabane a écrit: "Déplacer les montagnes, c’est regarder chaque événement désagréable de sa vie comme un défi personnel plutôt que comme une défaite assurée."
Grâce à l’AI, les montagnes paraissent un peu plus légères et nous en sommes extrêmement reconnaissants.

Maryline Vorpe | mère