Employeur

Un rapport de travail
existe


Les entreprises ont intérêt à être très attentives en cas de maladie prolongée de leurs collaborateurs. Dans la plupart des cas, le maintien de l’emploi est la solution la plus prometteuse. Outre la souffrance endurée par les personnes concernées, les accidents et maladies du personnel entraînent un travail considérable et des coûts élevés pour les entreprises. L’Office AI vous conseille et vous soutient par des prestations ciblées.


Prévention et dépistage précoce

Avec la Gestion de la santé en entreprise GSE, les employeurs peuvent déjà veiller, à titre préventif, à ce que leurs collaborateurs restent en bonne santé ou que d'éventuels problèmes soient pris en compte et solutionnés suffisamment tôt.

Dans le cadre de leur travail managérial quotidien, les supérieurs hiérarchiques contribuent tout particulièrement à réduire les charges physiques et psychosociales des collaborateurs et à accroître leur motivation, leur satisfaction professionnelle et l'identification à l'entreprise et au travail grâce à des mesures ciblées.


Détection précoce

Si un employeur constate qu’une collaboratrice ou un collaborateur a été malade à intervalles réguliers au cours d’une même année ou est en incapacité de travail depuis au moins 30 jours, il a la possibilité de signaler son cas à l’Office AI.

Dans le cadre de ce qu'on appelle la détection précoce, on vérifie si le cas relève de la compétence de l’AI et si une demande doit lui être adressée. Si tel est le cas, l'Office AI peut, après dépôt de la demande par la personne assurée, prendre des mesures rapides et sans complication pour préserver l'emploi. Grâce au maintien de l'emploi d'un collaborateur, l'employeur préserve un savoir-faire important au sein de l'entreprise et évite de surcroît les coûts de la recherche de nouveaux collaborateurs et de leur période d'adaptation.


Prestations de l'AI

Dans le cadre de l’intervention précoce, l’Office AI peut décider des mesures de façon rapide et non bureaucratique.

Toutefois, les indemnités journalières ne peuvent être versées que lorsque la situation est clarifiée et que l’existence d’un droit aux prestations est établie. En fonction de sa complexité, l’étude d’un cas particulier peut prendre un certain temps.

S’il y a obligation de prestations, l’Office AI soutient l’employeur par différentes mesures :

  • Conseil : vous vous sentez dépassé suite aux problèmes de santé d'un collaborateur ou d’une collaboratrice et souhaitez avoir recours à l'aide professionnelle d'un spécialiste.
  • Moyens auxiliaires ou cours : la capacité de travail d'un collaborateur ou d’une collaboratrice est réduite en raison de problèmes de santé. L'Office AI vérifie avec vous si des moyens auxiliaires sont nécessaires sur le lieu de travail ou s'il est possible d'envisager un changement de poste au sein de l'entreprise. Selon la situation et les frais d’encadrement, l’employeur peut percevoir des contributions ou le collaborateur concerné toucher une indemnité journalière.

Le droit à une rente n’est examiné que si une réadaptation professionnelle est impossible. Pour pouvoir vous informer de l’avancement des clarifications, nous avons besoin de la Procuration limitée à la durée de l’examen de la rente signée.


Bien planifier le retour au travail

La sensibilisation à l’importance centrale de la communication entre employeurs, médecins et personnes assurées lors de la réadaptation professionnelle s’est accrue ces dernières années.

Le réseau Compasso a développé le Profil d’intégration axé sur les ressources (PIR). Loin d’accorder la priorité aux diagnostics, le PIR se contente de procéder à une comparaison concrète entre les exigences posées par le poste de travail et les possibilités dont la collaboratrice ou le collaborateur dispose encore. Avec cet instrument, vous obtenez une estimation médicale de la résistance de la collaboratrice ou du collaborateur en termes de santé et êtes ainsi en mesure de l’affecter dans l’entreprise sans compromettre sa guérison.

Swiss Insurance Medicine (SIM) propose un autre instrument, sous la forme du Certificat de capacité de travail nouvellement mis au point. Sur la base des exigences et des contraintes propres au poste de travail et des indications des médecins, ce certificat permet - conjointement avec le PIR - de mieux évaluer et de planifier concrètement le retour au poste de travail.


Autres informations

L’AI a beaucoup changé ces dernières années et les offres se sont diversifiées.

A travers le séminaire spécialisé «Prestations et processus de l’assurance invalidité», nous offrons aux professionnels RH et aux autres intéressés la possibilité de développer et d’approfondir leur expertise personnelle. Les formations d’une demi-journée sont gratuites.

Pour toute question d’ordre général sur les prestations de l'AI, n’hésitez pas à contacter notre ligne de conseils au n° : 058 219 74 74

Si la personne souffrant d’une atteinte à la santé est toujours au cœur de la collaboration entre l’AI et l’employeur, des success-stories conjointes pourront être écrites.

Sabrina Schwendimann | responsable du personnel et de la promotion de la santé, Schwendimann AG