Prestations

Toute personne résidant en Suisse ou y exerçant son activité doit obligatoirement être affiliée à l'AI. Les ressortissants suisses, d'un État membre de l'UE et de l'AELE qui vivent hors de l'UE ou de l'AELE peuvent, sous certaines conditions, s'affilier à l'AI à titre facultatif.

Les prestations doivent...

  • prévenir, réduire ou éliminer l'invalidité grâce à des mesures de réadaptation appropriées, simples et adéquates,
  • compenser les effets économiques permanents de l'invalidité par une couverture appropriée des besoins vitaux,
  • contribuer à une vie autodéterminée et responsable des personnes concernées.

Droit aux prestations de l'assurance-invalidité

Le droit aux prestations de l'AI est acquis aux assurés ayant une atteinte à la santé et étant partiellement ou totalement restreints dans leur activité professionnelle ou dans le domaine des tâches qu'ils effectuaient jusqu'à présent. Cette atteinte à la santé doit être présumée permanente ou du moins de longue durée. Les assurés de moins de 20 ans peuvent également bénéficier de prestations de l'AI lorsque l'invalidité va selon toutes prévisions entraver leur activité professionnelle.

 

Peu importe que l'atteinte à la santé soit d'ordre physique, psychique ou mental, que celle-ci ait déjà été présente à la naissance ou qu'elle soit la conséquence d'une maladie ou d'un accident.

 

La personne invalide a en premier lieu droit à des prestations qui réduisent ou éliminent les restrictions provoquées par l'atteinte à la santé (détection précoce, intervention précoce, mesures médicales spécifiques) ou qui en atténuent les effets (mesures de réinsertion, mesures d'ordre professionnel, moyens auxiliaires). Le droit à des rentes intervient dans un deuxième temps.

 

Des mesures de réadaptation ciblées doivent permettre aux handicapés de subvenir entièrement ou partiellement à leurs besoins par leurs propres moyens et qu’ils puissent devenir aussi indépendants que possible.